CALI PETIT FILS ET FILS DE REFUGIES

Publié: 23 février 2007 dans Musique

Cali : L’imparfait

 

Cali chante l’amour. C’est comme ça qu’on le connaît. On sait moins qu’il parle de Guerre d’Espagne, d’exil (1)… Découvrons.

 

Cali, chanteur de l’amour et du désamour ? Sans doute, oui. Son premier album, L’Amour parfait, et le tube C’est quand le bonheur ? se sont vendus à quelque 250 000 exemplaires et ses concerts font le plein. Une chanson personnelle ? Peut-être trop quelquefois. Un ego surdimensionné de plus qui fait son miel du nombrilisme ? Pas si sûr, car le personnage Cali est tout en nuances, tout en contradictions.  

La musique est souvent enlevée et en décalage avec l’univers des paroles. Son album a été enregistré avec le concours d’un orchestre classique qu’on ne retrouve pas sur scène. Pas grave car, sur scène, Cali entretient avec son public un contact chaleureux, direct, fort, déploie une énergie diabolique. Il a derrière lui l’expérience des groupes de bals et d’autres petits groupes qui n’avaient pas percé.

  

"No pasarán !"

 

On découvre aussi une autre facette de Cali, lorsque sur scène, au moment des rappels, il prend la parole pour expliquer qu’en 1939, à la fin de la Guerre d’Espagne, des centaines de milliers de civils et de combattants antifranquistes franchirent la frontière et se retrouvèrent parqués dans des camps par les autorités françaises, sur les plages du Roussillon. "Quand j’avais dix-huit ans, je m’en foutais quand mon père me disait que j’avais un grand-père qui avait donné sa vie contre le fascisme, dans les Brigades internationales. Aujourd’hui, j’ai l’âge où j’ai envie de rendre hommage à ce grand-père et à tous ceux qui ne sont pas morts, pour leur dire qu’on n’oublie rien". Il en tire une chanson sur l’exil, puissante, fait résonner "No pasarán !", le poing levé, dans les salles de spectacle, et tant pis si la chanson n’est pas reprise en chœur par le public. Et pour cause: elle ne figure pas sur l’album. 

Léo Calvo

Extrait de l’article paru dans Rouge n° 2094, 13 janvier 2005.

 

" Je dédie cette chanson à mon grand-père Giuseppe Caliciuri
Italien, il faisait parti des Brigades Internationales
Il est parti se battre contre franco
Il s’est marié avec ma grand-mère à Barcelone
ils ont eu mon père Vincent Caliciuri
et puis franco et sa bande d’ordures
et puis franco et sa bande de fumiers
les ont chassé, pourchassé, viré vers la France
Terre d’ Acceuil, avec ses camps de concentration
Je dédie cette chanson à ceux qui ont tout perdu
Je dédie cette chanson à ceux qui laisse derrière eux leurs vies
leurs histoires, leurs famille, leur âme …"

 

  "Quand j’ai entendu cette chanson en concert, j’ai eu mal de le voir déchiré, par terre, recroquevillé, c’est un très bel hommage aux éxilés, à son grand père !"

CALI EN CONCERT AU ZENITH

 Et puis il y a quand même une deuxième partie ou ça se réveille… hommage au grand-père CALICIURI (immigré italien), membres des brigades internationales, marié à une Barcelonaise, tué par les balles de Franco condamnant à l’exil son fils Vincent avec sa mère dans les "camps de concentration" du sud de la France… d’où les drapeaux catalans…
A la fin, et je n’avais jamais vu ça, devant moi CALI s’envole de bras en bras et fait le tour du Zenith de la scène au fond de la salle puis retour sur scène… Ivresse du chanteur en communion totale avec son public, sommet de sa carrière, finalement on a passé une bonne soirée… il faut quand même remplir le ZENITH deux soirs d’affilée…
Je te souhaite le meilleur CALICIURI au poing levé et aux accents de
"no passaran"

 

Rédigé par Franck B.

  VIDEOS DE L’EXIL

 

 

(1) « Grand moment d’émotion pendant l’Exil…Cette chanson, cette musique, elle me prend aux tripes, au bord des larmes de prendre tant d’émotions au fond de mon cœur »

Publicités
commentaires
  1. Sire Thomas dit :

    je connais le chanteur Cali sa femme habite a Cassagnes 6720 je connais son fils on traine avec lui il a 14ans si vous voulais vort Cali aller a Cassagnes c’est apprer latour de france ok aller salut tous le monde

  2. Emilien dit :

    Ce blog est super bien construit et complet. Moi qui suis étudiant j\’ai pu trouver facilement les renseignement que je cherchais sur Agusti Centelles. Merci et bon courage pour la suite.

  3. baby's born dit :

    je suis une grande fan de cali et tombée par hasard sur votre site j\’ai bocoup adorer mais j\’aimerais savoir si il serais possible que vous puissez m\’envoyer la photo de cali avc ecris "c\’est qd le bonheur ?" SVP ce serais just pour mon blog merçi
     
    j\’espere que votre reponse me parviendra
    ps : pourriez vous eviter de valider mon message apres l\’avoir lus just pour mon adresse merçi mathide

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s